05sept
2011
enfant-ecole-seul

Vie Pratique

A quel âge un enfant peut-il aller à l’école tout seul ?

Votre enfant grandit et réclame d’aller à l’école tout seul ? Voici quelques conseils pour savoir si votre enfant est assez grand pour se rendre à l’école seul.

Avant 8 ans, la question ne se pose pas. Après…

Chaque enfant devient autonome à son rythme. Mais jusqu’à 7-8 ans, son appréciation des dangers est insuffisante. C’est seulement à cet âge-là qu’il commence à en prendre conscience. Avant cet âge, il est déconseillé de laisser les enfants aller seuls à l’école.

Avant 7-8 ans, tous les enfants partagent des particularités physiologiques communes : difficulté d’appréhender la vitesse et la distance, champ visuel limité à 70° alors que celui d’un adulte est de 180°. De même son appréhension des bruits (qui s’éloignent ou qui s’approchent) est encore difficile. La taille de l’enfant peut aussi être source de danger. S’il est trop petit, il ne voit pas tous les véhicules et n’est pas toujours visible des conducteurs.

On peut dire d’un enfant qu’il est complètement autonome à partir de 10-11 ans. Néanmoins, la question de l’âge ne règle pas tout : la nature du trajet (court, long, à pied, en bus ou à vélo) à parcourir et l’environnement (ville ou campagne), l’autonomie et la maturité de l’enfant sont d’autres facteurs à prendre en compte. Vous êtes seul juge pour autoriser ou non votre enfant à réaliser le trajet seul.

L’autonomie. Un apprentissage progressif.

D’ailleurs, même s’il est en âge de parcourir ce trajet seul, il ne se sent peut-être pas prêt. Ne le forcez pas à aller à l’école tout seul. Il faut simplement l’y préparer doucement. Insistez plutôt sur d’autres aspects du développement de son autonomie, comme préparer son cartable seul, dormir chez un ami, faire sa toilette seul… C’est peut-être en voyant ses camarades venir seul à l’école et gagner en indépendance que l’envie viendra.

Reconnaître le parcours avec lui

En faisant régulièrement le trajet avec ses parents, il mémorise inconsciemment le parcours. Un feu de signalisation, un passage pour piéton, un panneau, une rue… Pendant cet apprentissage, marquez des temps d’arrêt significatifs, insistez sur la signalisation et les endroits sensibles. Quand il fera le trajet seul, il se souviendra de ces « temps-forts » et des règles à respecter. Prévenez-le des dangers auxquels il pourrait faire face et apprenez-lui aussi les règles élémentaires de la sécurité routière pour qu’il puisse éventuellement faire face à de petits imprévus.

Quelques idées pour sécuriser l’enfant pendant son trajet.

  • Être visible (vêtements clairs, cartable à bandes réfléchissantes ou lumières s’il est à vélo).
  • S’assurer que le trajet est court et simple et le refaire de temps à autre pour observer les éventuels changements (travaux, signalétique modifiée).
  • Faire le trajet avec des copains.
  • Ne pas laisser l’enfant partir seul s’il est en retard. La précipitation et la déconcentration peuvent l’entrainer à négliger les règles de sécurité.
Et vous, à quel âge votre enfant est-il allé seul à l’école ?

Popularity: 27% [?]

Avez-vous aimé cet article ?